vendredi 6 janvier 2017

Zamunda : Reggae-Unite Blog : Interview Session # 05 .

Le blog vous propose de découvrir une nouvelle interview de Zamunda réalisée il y a quelques semaines en Jamaïque par la journaliste Miss Windy !!!

Miss Windy : Bonjour Zamunda, merci de nous recevoir , ici, a JUNKYARD STUDIO, a Ocho Rios, et pour repondre a nos questions.

Zamunda : C est toujours un plaisir, tu sais.

Miss Windy : Tu es né en 1985 dans la paroisse de St Ann, ou exactement, et ou as tu grandi?

Zamunda : Je suis né dans un district du nom de Claremont, mais j ai grandi a Seville Heights, qui est aussi dans la paroisse de St Ann, c est plus proche d Ocho Rios, tandis que Claremont, c est dans les collines. Mon père a choisi de ne pas nous elever dans les collines, mais un peu plus sur la cote.

Miss Windy : Seville Heights est une zone plus active économiquement que Claremont

Zamunda : Oui, exactement, Claremont, c est comme etre dans la campagne profonde, un peu loin de tout.

Miss Windy : Seville Heights est un des premiers foyers de civilisation en Jamaique, les indiens, les espagnols, les anglais, les africains, y ont sejourné..Est-ce qu on ressent le passé a Seville Heights?

Zamunda : Oui, c est vraiment un lieu spirituel, il y a eu Christophe Colomb au debut, c est la aussi qu on a emmené les derniers contingents d esclaves..C est le dernier endroit en Jamaique ou on a exploité des esclaves.

Miss Windy : Ca se sent, quand on y est? Les premiers indiens vivaient la egalement..

Zamunda : Oui, ca se sent vraiment. Je suis quelqu un qui a la faculté de percevoir ces  choses spirituelles, dans les collines, aupres des sources.Je peux vraiment sentir les vibrations des ancetres qui sont la autour.J ai un lopin de terre ou je plante des choux chinois, des bananes, des cannes a sucre, des poivrons, des gombos, et parfois, je suis  tout seul la-bas dans la colline..Des fois, j entends une canne a sucre qui se casse , alors je jette un coup d oeil, et bien,  il n y a personne..

Miss Windy : Comment as-tu commencé a t interesser a la musique?

Zamunda : Le sens musical est a l interieur de moi depuis que je suis né, ma mère m a raconté que je chantais deja tres tot..Je suis né avec un leger begaiement, et bien que j essaye de me relaxer un peu quand j ai a parler, je ne suis pas tres doué pour ça, par contre je suis beaucoup plus habile pour chanter.Chanter, c est pour moi un don naturel.Les gens me demandent toujours:"Zamunda, comment peux-tu chanter sans problemes, et quand tu parles, tu begayes?"Et bien, c est juste le pouvoir de Celui qui est tout la-haut!

Miss Windy : Qu est ce qui fait qu on est un bon chanteur et un bon artiste de scene?

Zamunda : Ca demande un travail intensif, beaucoup d entrainement, beaucoup d exercices, de pratique.Il faut avoir de la discipline, car chanter, c est un art.Et la musique, de façon générale, c est aussi un art.Il faut que tu prennes le temps de perfectionner ton art.Pour ma part, j essaye de toujours de rester a un niveau professionnel
Tu as toujours des choses a apprendre au niveau musical, et dans la vie en général, aussi il faut rester humble et garder toujours un cerveau receptif  et ouvert, ou on peut avoir de la place pour les leçons, les ameliorations , tout ce qu on peut apprendre en progressant..

Miss Windy : Comment cela a -t-il commencé pour toi, tout cet apprentissage, cette pratique?

Zamunda : Quand j etais plus jeune, j ai eu la chance de grandir aux cotés de Chezidek.

Miss Windy : Chezidek, qui est de Priory, pres de Seville Heights.

Zamunda : Oui, nous avons grandi dans la meme zone. Chezidek, c est mon beau-frere, il a 3 enfants avec une de mes soeurs.Je l ai cotoyé pendant la periode ou il s essayait a la musique. Le matin, quand il se reveillait et qu il commençait ses exercices, il tappait sur son genou, et me disait:"Viens donc, Rasta!", et on allait a la plage pratiquer.Il m a dit une chose que je n oublirai jamais :"En tant qu artiste, tu dois t assurer que tu es bien pret!Sois toujours bien préparé!"Ainsi, meme quand les gens me disent:"Zamunda, tu dechires, tu es pret pour la route", moi je sais que je ne suis vraiment pret que quand je le ressens au fond de moi. Je veux pousser les choses a un plus haut niveau technique.Pour tous les jeunes artistes qui ecoutent Zamunda, voici mon conseil:"Assurez-vous d etre pret!"

Miss Windy : Comment sais tu que tu es pret?

Zamunda : Il faut que tu sois vrai par rapport a toi-meme.Si tu n es pas vrai au fond de toi meme, par rapport a toi-meme, tu n as pas de raison d etre, tu n as pas de but, parce que tu te mens a toi-meme.
Tu peux ecouter d autres artistes qui sont des professionnels, et comparer a ce que tu peux faire, et te dire:"je ne suis pas encore arrivé a ce niveau.." Il y a des choses que personne n a a te dire, tu dois arriver a le savoir par toi-meme, et pour cela etre vrai vis-a-vis de toi-meme.

Miss Windy : Qui t a produit jusqu a present, et qui te produit aujourd hui?

Zamunda : Pendant ma carriere, j ai travaillé avec les plus grands producteurs de ce business, Donovan Germain, DJ Frass, Andrew Blacks, Tadds Records, il y en a tant, je ne peux pas me souvenir de tous.J ai enregistré un tres grand nombre de chansons pour un grand nombre de producteurs.
Aujourd hui, je travaille avec WGF records, c est le meme studio JUNKYARD, ou nous nous trouvons, c est la nouvelle génération de producteurs.

Miss Windy : Tu as commencé ton propre label?

Zamunda : Oui, j ai aussi mon propre label .Je viens de terminer un album destiné a mon label.

Miss Windy : Comment s appelle cet album?

Zamunda : Le titre de cet album, c est : "Scripts and Scrolls"..Pourquoi s appelle-t-il ainsi? Parce qu il raconte de nombreuses choses, evoque de nombreux sujets, l histoire des noirs, la tradition rastafari, il y a aussi des commentaires sociaux, sur les droits des gens, le systeme..

Miss Windy : Ou pouvons-nous trouver cet album?

Zamunda : Il n est pas encore officiellement sorti, on est en train de le mixer..Mais c est sur que ca va sortir en 2016.

Miss Windy : Qu est-ce qu apporte la nouvelle génération de producteurs?

Zamunda : En tant qu artiste, il est important de savoir ce que tu veux. Une fois que tu as une idée de ce que tu veux, tu peux travailler avec n importe quel producteur, a condition bien sur qu il soit un bon professionnel et qu il soit motivé pour faire ce travail.

Miss Windy : Ton nom, Zamunda, tu peux me dire d ou il vient?

Zamunda : C est un nom qui m a été donné par un de mes tres bons amis. Quand il m a donné ce nom, je n avais pas encore vu le film ou Eddy Murphy vient en Amerique, parce que comme je l ai dit, je vivais un peu dans la" campagne profonde"..

Miss Windy : Rappelons-le: c est le nom d un pays africain dans ce film, d ou vient un riche prince pour jouer les etudiants normaux aux Etats-Unis..

Zamunda : Ce nom m a bien plu et il m est resté..Je ne lui ai meme pas demandé ce que ça voulait dire, il a juste dit: "Tu pourrais t appeler Zamunda", et j ai dit:"Waouh, c est un chouette nom, ça me plait!"..Et j ai commencé a dire aux gens que mon nom d artiste c était Zamunda, et cela s est repandu .Et alors quelqu un m a parlé du film avec Eddy Murphy.

Miss Windy : Et c était trop tard!

Zamunda : Mais bon, j ai continué a utiliser ce nom, et il a bien rempli son role..On peut rendre hommage a Eddy Murphy pour l inspiration!!

Miss Windy : Pour beaucoup de monde, ils ont oublié le film, Zamunda, c est définitivement le chanteur! Quels sont tes artistes reggae préférés?

Zamunda : J ai grandi en ecoutant Garnet Silk, Jah Cure, et Dennis Brown.Ce sont eux qui m ont influencé le plus en termes de musique. J admire leur voix, leur style, leur façon de chanter.Beaucoup d artistes viennent dire qu ils n ont été inspirés par personne, mais c est un mensonge!Chaque artiste a inévitablement quelqu un qui l a inspiré!

Miss Windy : Comme tu l as dit, il faut ecouter d autres artistes pour apprendre l art de chanter, alors que se passe-t-il si on n ecoute personne? Ils ne peuvent rien apprendre.Si je comprends bien, pour toi, ce sont ces trois la ..

Zamunda : Oui, j aime le style qu ils ont pour interpreter une chanson.

Miss Windy :  et Bob Marley?

Zamunda : Bob Marley, c est le roi. Salut au général!Si tu fais allusion au reggae, tu ne peux pas faire l impasse sur Bob..Mais quand meme, mes principaux inspirateurs , ce sont bien ces trois-la, Garnet Silk, Jah Cure, Garnet Silk..

Miss Windy : En grandissant, quelles sont les personnes qui t ont inspiré?

Zamunda : Ma mère et mon père. Ils m ont poussé de tant de façons a lutter, a persister, a reussir..Je viens d un milieu social pauvre, j ai vu ma famille souffrir, cela m a vraiment motivé et poussé a faire mon possible pour arriver, pour tirer quelque chose de positif de la vie.

Miss Windy : Tu te produis dans beaucoup de concerts en Jamaique, particulierment a St Ann, qu est-ce que tu ressens quand tu mets le pied sur la scene?

Zamunda : Pour moi, monter sur scene, c est naturel.C est comme marcher sur la route, ou faire la cuisine, c est un acte naturel. J aime profondément chanter sur scene, j aime chanter pour mes fans.A chaque fois que j entends:"Zamunda, c est a toi!", rien ne m importe plus de ce qui se passe backstage, des dissensions backstage, parce la plupart du temps, ce sont les hauts cris backstage, parfois il y a de mauvaises vibrations..Mais j essaye de maintenir ce niveau de professionnalisme dont j ai deja parlé, seul le public compte pour moi.
Une chose que j ai apprise en etant artiste, c est que tu dois toujours te produire sur scene comme si c était la premiere fois, et la derniere aussi..Il y a beaucoup de personnes qui ne t ont peut-etre pas encore vu chanter, alors tu ne veux pas que ces gens la te voient dans une mauvaise disposition, parce que la premiere impression est celle qui dure!Meme s il n y a qu une personne dans le public, Zamunda va chanter comme s il y en avait 1000!!!

Miss Windy : Est ce que c est important pour toi d avoir ton propre groupe pour répéter?

Zamunda : C est toujours tres bon d avoir a sa disposition un groupe de musiciens, parce que répéter, c est la clé pour réussir musicalement..Pour un artiste, c est une façon de "faire ses devoirs".C est pour cela que chaque artiste devrait avoir son propre groupe.Tu remarqueras qu avec Bob Marley, quand les musiciens jouent, il n y a aucune erreur.Tout sonne juste et arrive au bon moment .Ces gens répétaient la musique de Bob chaque jour, elle était devenu comme une partie d eux-memes.
A l occasion d  un concert, parfois tu répétes avec un groupe qui accompagne 20 artistes differents le meme soir; aussi bons qu ils soient, ils ne peuvent se souvenir de tout.

Miss Windy : Je t ai entendu dire une fois:"Balance, balance" au cours d un concert..

Zamunda : Quand je dis: "Balance, balance", c est que je voudrais que les gens entendent vraiment ce que je dis, parce que le riddim est trop fort, le public ne peut pas comprendre les mots ..Il faut retablir l equilibre entre la musique et la voix pour que le message soit transmis correctement.
Il m est arrivé, de nombreuses fois, d etre sur scene , d entendre  les musiciens commencer a jouer, et de me demander:"C est JAH LOVE SURROUNDS ME, ça?", mais quand meme, il faut commencer a chanter..

Miss Windy : Mais comment fais-tu pour y arriver?

Zamunda : Il faut apprendre a chanter avec differents tons and differentes clés.Quand tu ecoutes le riddim et que tu vois qu il va dans un sens, il faut que tu reagisses rapidement et intelligemment .Les musiciens du groupe peuvent te faire glisser hors du riddim, en ce cas il faut que tu t arretes, et que tu les rattrapes en essayant de rester sur un chemin praticable.En tant qu artiste, il est nécessaire d avoir cette faculté d adaptation, d ajustement, d etre capable  de percevoir et d agir  rapidement de cette façon.
C est comme aussi parfois, quand tu es sur scene, il arrive que tu glisses sur le coté, ou que tu commences a tomber, et pourtant il faut que tu le fasses passer pour une façon de danser..J aime bien ce genre de situation!

Miss Windy : Alors c est un vrai risque de monter sur scene, rien ne se passe comme prevu!Combien de toi-meme mets tu en jeu quand tu montes sur scene?Plus de 100 pour cent?

Zamunda : Zamunda sur scene, ça veut dire que je suis dans un monde different.Quand je suis hors scene, c est le monde hors scene.Mais quand je suis sur scene, je ne sais pas quelle emotion entre en jeu, ou ce qui me posséde, mais je suis dans une autre dimension..

Miss Windy : C est un etat spirituel?

Zamunda : C est une dimension differente, avec une vibration élevée..

Miss Windy : En 2013, tu as organisé ton propre concert a St Ann: "Jah Love surrounds me", a Claremont précisément.Pourquoi n as-tu pas renouvelé cette experience?

Zamunda : Si tu organises un événement de ce genre, tu dois etre present dans l ile pendant une certaine periode de temps de façon constante.Je suis amené a etre a l exterieur assez souvent, et je ne peux laisser cela entre les mains de quelqu un, car pour ce genre de concert, mes amis artistes doivent entendre Zamunda en personne au téléphone leur demander de venir chanter sur scene ..C est un concert caritatif, au bénéfice de la communauté, par exemple pour aider l ecole primaire..Ca permet aussi d apporter du divertissement aux gens de la campagne, pour leur montrer que Zamunda, qui est né parmi eux dans le meme district, ne leur a pas tourné le dos.
Je retourne toujours dans la communauté ou j ai mes racines, on fait la cuisine avec mes potes, on mange, on fume, on rit, on plaisante, on parle du passé, je fais exactement tout ce que j avais l habitude de faire avec eux, rien n a changé.Qui me connait sait tres bien que je suis resté le meme..

Miss Windy : Ou-est-ce que tu pars en tournée?

Zamunda : L Angleterre, les autres iles des Caraibes, je n ai pas encore trop touché l Europe.

Miss Windy : Un petit peu quand meme, non?

Zamunda : Cette année, probablement, il y a des promoteurs de ce coté-la qui sont intéressés, mais c est a finaliser.

Miss Windy : Tu dis que tu es une personne spirituelle, qu est ce que ça veut dire pour toi, etre un rasta?

Zamunda : Rastafari est la seule chose que je connaisse.Rastafari, c est tout pour moi.

Miss Windy : Tu dis:"Selassie is my everything"..Si tu suis les enseignements de Sa Majesté, comment cela peut-il t aider a liberer ton ame?

Zamunda : La Verité est la pour chaque homme et chaque femme.C est a toi de faire en sorte que ça marche.Chaque plante grimpante doit trouver un tronc auquel se raccrocher.Je ne peux parler pour personne, Rastafari est la, la porte est toujours la, ouverte pour chacun.Pour moi, c est le chemin vers la Vie, et je n en connais pas d autre.

Miss Windy : :Ces enseignements, est-ce qu il faut par exemple les lire et mediter dessus?

Zamunda : Franchement, je n ai pas eu a lire pour trouver Rastafari, j ai eu une vision.Apres m etre couché un soir, j ai eu la vision d un lion , le lion conquerant, figurant dans le ciel..Certains de mes amis etaient presents dans la vision, et je leur montrais le lion, mais ils ne pouvaient pas le voir.Pourtant, pour moi, c était si clair, si evident, la devant moi.Au matin, quand je me suis réveillé-a l epoque, je devais avoir 16 ans-, je me suis dit:"Rastafari m a appelé"..Par rapport a ma famille, c était un peu derangeant.Mon père vivait avec une femme policier, et a l epoque la police n aimait pas trop les rastas. Alors ça semblait bizarre, moi, devenir un rasta, dans la maison de mon père, fumer de la ganjah..Mon père m a mis dehors.Mais la Bible te dit:"Quand tu es appelé par le Tout-Puissant, ta mère et ton père ne te reconnaissent plus".Je savais  que Rasta prendrait soin de moi, si je suivais son appel, et que c était une phase dans ma vie, alors j ai fait face a tout cela avec calme.
Je ne me suis pas fait de locks a cause de la musique, des opportunités, ou pour le look.Je suis devenu rasta avant meme que je suive le sentier musical. J apprenais un métier a l époque, la mécanique.Si ce n était pas la musique, je serais a present un spécialiste en mécanique..Meme aujourd hui, je suis tout le temps conscient de ce qui se passe avec ma voiture, je sais tres bien déceler les problèmes en ecoutant les sons alarmants.

Miss Windy : Quand tu dis: "Jah Love surrounds me", qu est-ce que c est comme impression, c est physique, spirituel, c est une protection?

Zamunda : C est comme une chape de protection ..J ai deux chansons de ce type, il y a aussi "Science dem a work", ce sont pour moi des chansons de protection..Quand je conduis, par exemple, il m arrive de prononcer: "Jah Love", et tout se met en place favorablement.
Quand j ai ecrit cette chanson, "Jah Love", j avais vraiment faim, pas comme si tout etait normal et que j allais bientot manger, mais comme si j avais faim sans savoir quand et d ou mon prochain repas allait venir..

Miss Windy : tu étais dans une situation extreme.

Zamunda : Oui, quand tu écoutes la chanson, tu peux entendre le cri de desespoir, tu peux entendre la douleur.C est pour cela que beaucoup d artistes , quand ils sont juste en train de percer, produisent le meilleur d eux-memes. Souvent, le meilleur album, c est celui des debuts..

Miss Windy : Pourquoi cela? Comment peux-tu l expliquer?

Zamunda : C est difficile pour une personne de chanter sur la souffrance alors qu il ne souffre pas réellement.

Miss Windy : Mais on peut aussi créer des chansons a partir de situations joyeuses.Il n y a pas que la souffrance pour inspirer des chansons.

Zamunda : Quand je veux passer a autre chose, j essaye de composer des chansons qui peuvent inspirer les jeunes a construire une meilleure société, un monde plus beau, a s ameliorer eux-memes.
La plupart des artistes, quand arrive le succés, se séparent un peu de la base, des gens.Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, car nous, artistes, nous ne sommes rien sans les fans.
S il y a un concert de Zamunda, quelle importance ça peut faire que Zamunda soit riche et célébre, si les petits fans ne viennent pas , qu est-ce que Zamunda va faire alors?Chanter pour lui-meme?
Aucun homme n est une ile, personne ne peut tenir debout tout seul.C est pourquoi il ne faut manquer de respect a personne, parce qu on ne sait jamais qui est qui.Quand je sors une nouvelle chanson, j ai besoin que tout le monde la decouvre et l apprecie.
Si quelqu un m interpelle dans la rue, ce n est pas toujours le cas que j ai le temps de m arreter, car parfois pressé et que j ai des choses a faire, mais j essaye de rester amical.Beaucoup de gens qui voient un jeune venir a eux pensent qu il vient leur demander de l argent, mais pour moi, tres souvent, c est un fan qui vient me dire: "Ta nouvelle chanson est super, continue comme ça.."
Je dis cela a beaucoup d artistes, car parfois je les vois manquer de respect a des gens, et je me dis: "Jah Know, on ne doit pas se conduire comme cela.."Car ce sont les gens qui ont fait que nous sommes devenus ce que nous sommes..

Miss Windy : Alors, toi, tu acceptes toujours de poser pour la photo avec les fans?

Zamunda : Oui, absolument, en toute circonstance..

Miss Windy : C est quoi, pour toi, le reggae, une musique spirituelle, une mission, un business?

Zamunda : Dans les faits, c est un business.Mais tu sais que nous avons un penchant naturel pour la musique.Je me considère comme un combattant pour la liberté, et comme un porte-parole pour un grand nombre de gens.Il y a beaucoup d gens qui ont des choses a dire et qui ne peuvent pas le faire entendre. En tant qu artiste, j essaye d exprimer cette parole, d etre a l ecoute de la souffrance des gens.

Miss Windy : tu es un messager.

Zamunda : Oui, je mets ces mots en forme, je les chante sur un tempo, je fais une chanson avec, leur donne une structure, afin que cela puisse etre diffusé aupres d un public.Quand je chante:"Jah Love surrounds me", ce n est pas seulement a mon sujet que je chante, cela concerne chacun qui ecoute cela..J ai chanté a Sumfest en 2011, et quand je suis descendu de la scène, j ai vu une dizaine de jeunes blancs venir vers moi, et je me suis dit:"Mince, Jah Know!ils viennent vers moi?"Ils étaient du Danemark, et ils m ont dit: "Zamunda, on est venu du Danemark juste pour te voir et t entendre chanter Jah Love surrounds me, cette chanson represente tant pour nous!"
Tu vois, ces choses-la sont celles qui me motivent et me touchent  profondement .Si tu me donnais un million de dollars, je ne me sentirais pas aussi bien.

Miss Windy : La musique, donc, c est plus qu un business..

Zamunda : Oui, c est beaucoup plus qu un business..

Miss Windy : En partant en tournée, en voyageant, tu as du rencontrer beaucoup de gens differents , dans des endroits differents..Est -ce que c est cela qui t a amené a cette conclusion que nous sommes tous:"The same kind of people"?

Zamunda : Comme je te l ai deja dit, personne n est une ile, personne ne peut se tenir debout tout seul..L Unité, c est la Force.Le travail en équipe, c est cela qui permet de concretiser les reves.
Que tu marches nu-pieds, ou que tu portes veste et cravate,quelle importance si tu rends grace au Tout-Puissant.Nous sommes tous semblables..Que tu sois noir, que tu sois blanc, peu importe, il faut que nous realisions l Unite parmi les hommes.Nous sommes tous egaux!

Miss Windy : Comment sais-tu cela, comment es tu arrivé a cette conclusion?

Zamunda : Le droit chemin est la, devant nous, et la Vérité est la, devant les yeux de chacun..

Miss Windy : Alors, c est inné?

Zamunda : C est ça. Penser ainsi est un choix qui appartient a chacun  d entre nous.Tout ce que je peux faire, c est raisonner avec toi et te dire: voila, ici se trouve le bon chemin, mais c est a toi de comprendre cela. Il faut que tu saches ecouter cela, car entendre et ecouter, ce sont deux choses differentes.Certaines personnes entendent quelque chose, mais ça leur rentre par une oreille et ressort par l autre sans qu ils ne retiennent rien.

Miss Windy : As tu grandi dans une famille ou on allait a l eglise?

Zamunda : Ma mère m a amené une fois a l église, franchement, ça n a eu aucun effet sur moi..

Miss Windy : Est-ce que tu participes a des rassemblements rastas?

Zamunda : Je ne m associe pas avec des gens seulement parce qu ils sont rastas.Parfois, il m arrive de discuter avec des non-rastas qui sont plus conscients que des rastas.

Miss Windy :  "These are  not the locks that make the rasta"

Zamunda : Ce ne sont pas les dreadlocks qui font le rasta!Ce n est pas une histoire de dreadlocks, comme le chante Morgan Heritage ..Ce qui compte, c est ce que tu as dans ton coeur et dans ton ame, ta positivité, c est que tu sois une personne avec un coeur pur et une façon de vivre consciente.Je frequente des gens qui ont un ideal d Amour, de Progres, de Justice..

Miss Windy : Est ce que tu as des pratiques spirituelles, par exemple mediter, se retirer un peu a l ecart? Comment retrouves tu ton equilibre?

Zamunda : Je vais souvent dans les collines retrouver des amis avec lesquels j ai grandi, on fait tout ce qu on faisait par le passé, faire la cuisine, plaisanter, etc..Je monte aux arbres pour cueillir des fruits a pain, je les fais rotir..

Miss Windy : Ainsi tu reviens vers la Nature.

Zamunda : Oui, c est ce qui me maintient les pieds sur Terre, ce qui me rend humble, ce qui me permet de rester dans mon droit chemin.J essaye de ne pas trop me laisser engluer par tout ce qui se passe dans le Monde . Je reste dans les hauteurs de la colline, un peu au dessus des choses .Quand on s éléve un peu, on peut tout voir, c est comme dans un match de foot, celui qui est assis dans la tribune d honneur voit mieux l ensemble du jeu que le joueur sur le terrain.

Miss Windy : Est-ce qu il faut avoir un style de vie special pour ne pas etre trop englué dans  l agitation du Monde? Es -tu un végétarien, par exemple? Qu est-ce qu on peut faire pour ne pas trop participer au systeme?

Zamunda : Je suis un consommateur de plantes et de poissons ..

Miss Windy : Parfois on ne veut pas encourager certaines choses qui se passent, et qui creent de la confusion, ainsi on essaye d avoir un certain style de vie..

Zamunda : Beaucoup de personnes mangent toutes sortes de choses, mais je n ai aucun controle sur cela.Je peux seulement decider de ce que je consomme personnellement.Si je mange pas de viande, c e n est pas parce que c est une pratique rasta, c est parce que tout simplement, ce n est pas bon pour la santé. Il y a beaucoup de non-rastas qui ne mangent pas de poisson, et moi, en tant que rasta, je mange du poisson..

Miss Windy : Ce mot "Rasta", c est assez flou.. J essaye depuis longtemps de trouver une definition pour rasta..Es tu un rasta?

Zamunda : Oui

Miss Windy : Qu est -ce que c est, un rasta?

Zamunda : Etre un rasta, c est se comporter avec de la droiture.
Dans le passé, les rastas se comportaient d une façon particuliere. Meme l officier de police pouvait identifier les rastas en observant leur attitude. Rasta, c est une façon de se conduire avec Paix et Amour, et humilité.Mais aujourd hui, tout le monde porte des locks, c est comme si c était juste une mode, c est devenu trop commercial. J ai arrété de considerer les gens par rapport a leur locks, pour moi c est suffisant qu ils aient une bonne vibration, une belle energie, et qu ils se comportent avec Amour..

Miss Windy : Et Selassié?Il y a des personnes qui se disent Rasta et qui n ont pas grand chose a voir avec Selassié..

Zamunda : Si on condamne Selassié, on condamne Jesus, parce qu ils sont de la meme origine divine.Cette origine, c est le Roi David.La signification de Rastafari, c est le Createur Supreme.Rastafari, c est le pouvoir de la Sainte Trinité, qui controle les Forces Universelles. Rastafari et Selassié, ça va ensemble.

Miss Windy : Alors un Rasta doit rendre grace a Selassié.

Zamunda : Rasta n est pas une religion.

Miss Windy : Quels sont tes projets musicaux pour les prochains mois?

Zamunda : Je prepare un album:"Scripts and scrolls"

Miss Windy : Pouvons -nous savoir quand il va sortir?

Zamunda : Bientot. C est un album qui verra le jour en 2016, ça c est sur.Ce sera mon premier album officiel.

Miss Windy : Tu vas organiser une soirée pour le lancer?

Zamunda : Oui, oui, c est aussi dans mes projets.
J ai egalement un nouveau single qui marche tres bien en ce moment, le titre c est:"2 grants", c est produit par Cevin Richards, sur son label YGF, c est le meme studio JUNKYARD, ou nous nous trouvons en ce moment, a Ocho Rios. Il travaille a un projet qui s appelle "Chronicles of Success", ou je figure avec d autres artistes, dont Capleton, Vershon,  Chezidek..
Actuellement, les principales stations de radio de l ile passent regulierement "2 Grants",certaines  a l exterieur aussi. Nous avons juste fini de  tourner le clip video , cela va sortir bientot.

Miss Windy : Ou pouvons nous te trouver sur le net?

Zamunda : Sur tous les reseaux sociaux, facebook, instagram, twitter..

Miss Windy : Il suffit de tapper Zamunda, et tout apparait.
Cette interview touche a sa fin. Si tu as un message pour les visiteurs de Reggae-Unite blog, c est le moment..

Zamunda : Je remercie Reggae-Unite blog d avoir pris le temps d avoir cette conversation avec moi..

Miss Windy : Merci a toi aussi!

Zamunda : Ca permet a mes fans d en apprendre plus sur Zamunda , c est une excellente plate-forme pour moi, j apprecie beaucoup cela. Je voudrais dire a mes fans:"Vivez bien, aimez vos freres et vos soeurs, aimez le Tout-Puissant, pensez de façon positive, rendez grace a Jah!!"

Miss Windy : Merci beaucoup, Zamunda!!!!




Miss Windy and Natty Fred social reggae network


Video Editing by Alko,Photographer for Reggae-Unite Blog

Enregistrer un commentaire