lundi 25 avril 2016

Droop Lion : Reggae-Unite Blog : Interview Session # 03 (Avril-2016).


Droop Lion et son manager Cabel Stephenson étaient le 14 février dernier à Kingston au  Massive Vibes studio pour travailler sur le premier album du chanteur.

A cette occasion la journaliste Miss Windy nous propose de découvrir une interview de Droop Lion au cours de laquelle le chanteur revient  notamment sur les attentats du 13 novembre 2015 en France !!!




 
Miss Windy: Bonsoir, Jeffrey, tu es le manager de Droop Lion..

Jeffrey: Oui, Bonsoir..

Miss Windy: Et bonsoir, Droop Lion..

Droop Lion: Blessings.

Miss Windy: Peut-on dire que tu es un artiste reggae qui fait des tournées ?

Droop Lion: Oui, je suis un artiste reggae qui fait des tournées..

Miss Windy: Tous les deux, vous etiez en France quand l'attaque contre la salle de concert Bataclan a eu lieu..

Droop Lion: Oui, oui..

Miss Windy: Dans quelle ville en France?

Jeffrey: Quand c'est arrivé, j'étais dans Paris même, j'étais en train de quitter la ville pour rejoindre Droop en banlieue.
.
Miss Windy: Et toi, Droop, tu te trouvais dans les environs de Paris?

Droop Lion: Oui, c'est ça, pas très loin, à une heure à peu près du centre ville.

Miss Windy: Comment avez vous réalisé que quelque chose de tragique était en train de se passer?

Droop Lion: C'était le dernier concert de ma tournée en France. J'étais juste en train de finir de chanter, j'étais sur la scène, en fin de performance, et j ai eu envie de dire au public : "Surtout, continuez de rendre grâce à Jah, jusqu'à ce que nous nous revoyions, tenez vous à l'écart des problèmes. Conduisez vous de façon aimante les uns envers les autres !".
Ce soir-la, sur scène, j'ai été comme poussé à libérer une tension que j'ai ressentie dans l'atmosphère, c'était vraiment palpable. Quand le concert s'est terminé, nous sommes allés dans le lobby prendre des photos avec mes fans, et j'ai vu deux femmes regarder quelque chose sur leur téléphone portable, elles poussaient  des cris en se montrant mutuellement leur téléphone, apparemment ça venait d'un ami ou membre de la famille qui montrait les événements en direct. Soudain, de plus en plus de personnes se sont comporté ainsi, et tout le monde s'est mis à bouger, à s'en aller..
La prochaine étape pour nous était la Belgique..

Jeffrey: Oui, nous avons quitté la France immédiatement, parce que tout à été soudain mis sous haute sécurité. Les forces de sécurité ont évacué le président hors de Paris, c'était un pays en proie à une attaque armée, en particulier dans certaines zones. Personnellement, j'étais à proximité de la salle, justement dans le quartier où c'est arrivé, j'étais en route avec mon agent, on l'appelait de toutes parts pour demander si elle était saine et sauve. A ce moment -là, nous ne savions pas vraiment ce qui était en train de se passer.

Miss Windy: Emotionnellement, comment avez-vous réagi à tout cela?

Jeffrey: J'ai éprouvé de la compassion pour les victimes, mais nous étions assez forts pour ne pas être pris de panique.

Droop Lion: Nous n'avons pas paniqué.
Tous ces gens en France, dans tous les coins de France, ce sont les mêmes à qui j'adresse mon Amour fraternel, j'ai été touché pour eux, et j'ai été dévasté de réaliser que c'est de cette façon que nous vivons, qu'il y a un groupe de gens, qui semble étranger à la famille humaine, sur cette planète, en train de nous combattre et de nous tuer de la sorte. C'est l Homme contre l'Homme, je me demande qu'elle est la raison de tout cela.
Parce que, regarde, il y a vraiment beaucoup de gens de par le monde, qui prêchent, qui enseignent, qui font le bien, nous sommes des chanteurs, des éducateurs, des pasteurs, des docteurs, nous oeuvrons pour réaliser cette Unité dans le bien pour la famille humaine. La Paix dans le Monde, ce n'est pas impossible... Il est possible que chaque Être humain pense intelligemment, parce qu'il a un cerveau, et si tu peux penser intelligemment, tu sais obligatoirement la valeur que peut avoir un autre Être humain, tu sais que tu n'as pas besoin de tuer un autre homme.
Un grand Roi a écrit : "Il n y a aucune guerre qui peut être gagnée avec des fusils, des bombes, des balles, par les temps présents.".
Il faut que nous sachions présentement comment raisonner aux plus hauts niveaux pour arriver à résoudre les conflits.
Oui, j'ai été vraiment touché, bouleversé par ces événements.

Miss Windy : As-tu été touché en tant qu'Être humain, ou en tant qu'artiste reggae ? Parce qu'il y à aussi cet aspect, ils ont tué des gens à l'intérieur d'une salle de concert, des gens dans un public... Qu'en pense un artiste comme toi qui se produit sur scène régulièrement ?

Droop Lion: Oui, ils ont tué des gens dans une salle, mais aussi dans la rue... Je suis d'abord touché parce que je suis un membre de la famille humaine. Et quand je vois des gens se détruire les uns les autres, ça me donne envie de pleurer, parce que je réalise qu'il y à des personnes qui n'ont pas conscience de l'importance de la vie, qui peuvent aller tuer l'autre parce qu'ils sont dans un certain état intérieur. Je ne mets de label sur aucun individu particulier, aucun groupe de personnes, aucun peuple, qui accompliraient ce genre d'action. Ceux qui commettent ces atrocités savent eux-mêmes qui ils sont.
Parfois, quand je suis sur scène avec un millier de personnes devant moi, et que je parle de Paix, d'Amnestie, de Gentillesse, je me dis à moi-même : "Regarde combien d'entre nous sommes là, en ce moment présent...". Et je demande où est celui qui est inamical et méchant, où est celui qui pourrait tuer ?
Regarde en ce moment, comment nous sommes, là maintenant, dans cette pièce, si je discute avec chacun d'entre nous, je dirais que chacun est une bonne personne. Alors, comment se fait-il qu'il y ait tant de problèmes dans le Monde ?

Miss Windy: Parfois, en tant qu'humains, nous sommes bons, parfois nous sommes mauvais, nous ne sommes ni l'un ni l'autre complétement, nous sommes changeants...

Jeffrey: Parfois ce n'est même pas la personne elle-même qui commet un acte mauvais, le responsable peut être celui qui la pousse à le faire..

Miss Windy : Ça peut être un lavage de cerveau..

J: Ils sont tranquillement asssis chez eux, dans leur confortable demeure, et ils donnent des ordres.

Droop Lion: "Parfois nous sommes bons, parfois nous sommes mauvais", non, il n'en est rien. Chaque être humain à la capacité d'atteindre le plus haut niveau de son potentiel divin. Il ne faut pas évoquer les faiblesses humaines pour justifier toutes sortes de mauvais comportements. Si je fais quelque chose de mauvais, je ne veux trouver nulle part de la condescendance.
Oui, je suis un artiste reggae, et je peux parler de l'industrie de la musique à Paris, en France, en Europe. Je voudrais dire que le reggae est une musique live qui a sa place dans les concerts et festivals de ces pays. A cause de ces événements, peut-être que les occasions de se produire dans les concerts vont diminuer un peu pour les artistes reggae, mais après quelques temps ça redeviendra comme avant. Parce que, rappelles-toi, c'est l'homme qui fait les lois et c'est lui aussi qui les défait.
Quand il se passe des choses de ce genre, nous constatons que les mesures de sécurité deviennent plus drastiques, en particulier aux frontières. C'est normal, des gens sont tués, donc les autorités veulent savoir qui rentre dans le pays exactement, et qui fait rentrer quoi. Donc, je ne blâme même pas les mesures de sécurité.

Miss Windy: Mais plus de mesures de sécurité, ça veut dire plus de régulations pour les gens qui organisent concerts et festivals, cela peut réduire les opportunités de tourner pour les artistes reggae.

Droop Lion: J'espère que ça n'arrivera pas. Les gens qui aiment la musique reggae et la soutiennent, je ne pense pas qu'ils soient des tueurs, ils font partie du groupe de personnes qui tirent la société vers le haut, ils pensent positivement, c'est la raison pour laquelle ils ont choisi de s'embarquer dans le reggae, parce que le reggae est une musique positive qui élève les gens.

Miss Windy: A cause du message ?

Droop Lion: Le reggae véhicule un message positif. Je ne pense pas que les autorités vont faire des lois pour mettre un frein aux tournées des artistes reggae, car les artistes reggae ne prêchent pas la guerre ou le crime, nous, nous parlons d'amour et d'amnestie.

Miss Windy: Est-ce que tu crois que ces gens commettent des attaques pour nous dire : "Arretez de répandre ce genre de message, d'avoir cette liberté d'expression !" ?

Droop Lion: Qu'est ce qu'il t'arrive, tu prends peur ?
Pourquoi ai-je toujours dit que pour moi, prêcher des choses justes, c'est livrer bataille ? Pourquoi est-ce que je dis toujours que je suis sur un champ de bataille ? Parce que pendant que je suis là, en train de défendre ce qui est bon et juste, il y a une autre force quelque part en train d'essayer d'aller contre cela... C'est ça, la bataille. Je ne suis jamais effrayé. Le Bien triomphera toujours du Mal...

Miss Windy: Alors tu crois que le Bien va triompher du Mal ?

Droop Lion: Le Bien triomphe déjà du Mal en ce moment même. C'est pour cela que l'homme mauvais veut toujours montrer ce qu'il est. Il veut tuer 12 personnes dans une foule de 200, ou même les 200, parce que c'est cette sorte d'égo qu'il a au fond de lui-même. Le Bien ne tue personne, le Bien partage avec tout le monde. Et si j'aime une certaine nourriture, je veux aussi que tu la goutes. C'est pour cela que j'invite les gens à venir en Jamaïque, parce qu'il y a un soleil ici que je veux faire sentir au monde entier. Il y a une sorte de nourriture ici que je veux que tout le monde connaisse.

Miss Windy C'est une nourriture spirituelle ?

Droop Lion: Bien sur que c’en est une !
Toute nourriture que l'univers crée pour moi est spirituelle, mais quand ils commencent à aller dans le laboratoire et créer des aliments transgéniques, alors il n y a plus de spiritualité dans cette nourriture. Il faut le dire aux gens : Surtout faites attention à ce que votre nourriture reste naturelle, biologique.

Miss Windy: C'est une autre bataille.

Droop Lion: Toutes ces guerres, où tu vois des hommes avec des ceintures d'explosifs, ou  bardés de ceintures garnies de munitions, où tu les vois actionner des fusils mitrailleurs, c'est à cause du type de nourriture que beaucoup de gens absorbent, cela envoie du poison au cerveau, et quand ils se mettent à penser, cela fausse leur jugement.
"Surveillez votre nourriture, prenez le temps de bien faire attention à ce que vous mangez, buvez de l'eau pure, rendez grâce à Jah, et vivez !"

Miss Windy: C'est l'avis que donne Droop Lion aux visiteurs de Reggae-Unite blog ?

Droop Lion: Absolument !

Miss Windy: Tu retournes bientôt en France ?

Droop Lion: Oui !

Miss Windy: Quand ?

Jeffrey: Cet été.

Droop Lion: Cet été, on sera en France, dans les festivals, pour présenter mon nouvel album : Scream.
(Il chante un morceau qui finit par la phrase: "Les gens ont besoin de conserver leurs étals de rue dans la ville basse à Kingston")
Oui, les gens ont besoin de stands de vente downtown, afin de gagner de quoi améliorer leur vie. C'est la même chose dont on parlait, de la situation déplorable au niveau social, qui pousse les gens à se tuer les uns les autres, et aussi à crier. (Scream est le titre du nouvel album)
Et j ai aussi entendu un "cri" en France, et il a attiré mon attention!

Miss Windy: Jeffrey, Droop Lion, merci beaucoup pour ces propos..




Miss Windy and Natty Fred social reggae network


Video Editing by Alko,Photographer for Reggae-Unite Blog

Enregistrer un commentaire