dimanche 1 novembre 2009

Reggae Français-Interview (Novembre-2009)

Interview Danakil
Voici une interview de l'un des meilleurs groupe de Reggae-Roots Français du moment !!!

Reggae-Unite:Salut "Danakil",pouvez vous vous présentez en quelques mots
Danakil:Nous sommes une bande d’une dizaine de potes…. On se connait depuis 10 ans, nous étions tous dans le même bahut.
Reggae-Unite:Parler nous de vos débuts dans la musique?
Danakil:Nous avons tous plus ou moins commencé avec le groupe, fortement influencé par l’ensemble des groupes de reggae qui gravitaient dans notre région. Les premières répèts, les premiers concerts dans les MJC du coin…voila comment tout est parti !!
Reggae-Unite:Quelles sont vos influences ?
Danakil:Les classiques jamaicains, les trios vocaux comme Abyssinians, Mighty Diamonds, IsraelVibration, les groupes comme Steel Pulse, Aswad…la liste est très longue ! Après, nous avons tous nos influences personnelles, certains écoutent beaucoup de jazz, d’autres sont plus rock, nous sommes ouvert à tout !
Reggae-Unite
:Quel est votre rapport avec la philosophie Rasta?

Danakil
:Le Reggae est pour nous, avant tout un coup de foudre musical. On respecte énormément toutes les philosophies positives, comme la philosophie Rasta, même si nous ne sommes pas Rasta, au sens premier du terme.
Reggae-Unite:A la fin des années 90 le Reggae-Français se porter très bien avec des groupes comme "Baobab,K2r Riddim,Mister Gang...",comment expliquez vous que tous ces groupes se soit séparés depuis?Est ce due à l'industrie musicale?
Danakil:C’est sur que pour les groupes de reggae, c’est loin d’être facile. Nous sommes tous très nombreux, on vend peu de disques, la survie des groupes passe par de longues tournées… Au bout de quelques années, cela devient parfois pesant…par rapport aux familles, aux amis etc…L’industrie musicale n a rien arrangée, rendant encore plus difficile les conditions de vies des musiciens. Nous devons nous adapter, essayer de trouver des solutions innovantes….
Reggae-Unite
:Que pensez vous des artistes conscients Français comme 'Sael,Tiwony,Yanniss Odua,Straika D,Baby G,Guy Al Mc,Matinda..." ?

Danakil
:On a super kiffé le premier album de Yaniss, qu’on croise régulièrement sur la route des concerts et avec qui c’est toujours un plaisir de partager la scène.
On respecte beaucoup ces artistes qui représentent pleinement le reggae conscient, et leurs iles respectives !
Reggae-Unite
:Et que pensez vous des groupes de Reggae-Roots comme "Kinkéliba,Dub Incorporation,Broussai..." ?

Danakil
:Big up à la Broussai family ! C’est toujours un plaisir de croiser tous ses groupes sur la route et de voir ce qui peut se faire en matière de reggae français. On se sent assez proche de ces groupes par rapport à notre développement…maintenant je pense qu’on a tous un son différent, une manière d’écrire bien particulière à chaque groupe, une façon différente d’appréhender le reggae…

Reggae-Unite
:En 2007 vous avez invité "Tonton David" sur scène,parler de votre rencontre avec lui et qu'est ce qu'il représente pour vous?

Danakil:David est une légende du reggae français ! On écoutait ses sons dès le début, à la grande époque des sounds français. Comme on était pratiquement voisin à l’époque, le lien s’est fait naturellement…Le temps d’une répèt ensemble, et une semaine plus tard il était avec nous lors de ce concert caritatif qu’on avait organisé dans notre ville. Un super moment de scène pour nous, qu’on espère refaire un jour !
Reggae-Unite
:Plus de dix ans après l'éclosion du Reggae-Roots en France on a l'impression que le Reggae-Français recherche encore sa propre identité,qu'est ce que vous en pensez?
Danakil:Comment dire… On nous pose souvent cette question sur l’identité du reggae français et on a parfois du mal à cerner cette « quête identitaire » … Déjà qu’est ce que le reggae ? Entre le roots originel, le dancehall, le nu roots etc…Ce n’est pas évident de définir les frontières du reggae. Nous tournons actuellement avec les Rootz Underground qui proposent tous les soirs un set très varié, bien au delà du reggae. En France on retrouve la même chose avec des artistes et des deejays plutôt proche des antilles, des groupes plus influencés par le rock ou autre… Le reggae est multiple et c’est tant mieux, ça serait dommage et triste d’avoir un son uniforme dans l’hexagone.
Reggae-Unite:En 2006 vous avez sorti votre premier album "Micro Climat" en auto-production,parler nous de cet album ?
Danakil:Evidemment ça a été quelque chose de très spécial pour nous, le début de l’aventure en quelque sorte. Ce disque se compose de titres que l’on jouait en live depuis pas mal de temps, on en avait déjà enregistré certains sur des maquettes etc... En rentrant de notre tournée d’été en 2005 on s’est dit que c’était le bon moment pour « passer à l’acte » et se lancer dans le grand bain. Après tout s’est fait assez rapidement et quelques mois après l’album était dans les bacs. C’est sur qu’il a été réalisé dans des conditions très light au niveau de la prod du fait du peu de moyens que l’on avait à disposition mais ça reste un album plein d’émotion pour nous.
Reggae-Unite
:Suite à une chanson de cet album vous avez eu des soucis avec l'UMP,pouvez vous nous en dire un peu plus?
Danakil
:Il n’y a pas grand-chose à dire à ce sujet, il s’agissait d’une chanson cachée sur l’album qu’on ne jouait pas en concert. On voulait organiser un concert chez nous à Marly pour la sortie du disque et la mairie nous a refusé la salle en raison des lyrics de cette chanson. C’est plus avec la mairie qu’avec l’UMP qu’on a eu maille à partir. Au final cela nous a fait plus de pub qu’autre chose…
Reggae-Unite
:En 2008 vous avez sorti votre deuxième album "Dialogue De Sourds",parler de de cet album?
Danakil
:Par rapport à ce que je disais sur Microclimat, on a eu à la fois plus de temps, de moyens et d’expérience pour ce disque. On a essayé d’évoluer tout en continuant à affirmer notre identité, on retrouve donc des titres engagés avec des sonorités familières au groupe mais aussi des chansons moins « évidentes » au premier abord comme « La lettre » qui s’éloigne un peu du style reggae tout en restant roots. Il y aussi ce morceau « Les vieillards » écrit il y a 36 ans par le père de Balik qui raconte une histoire humaine et pleine d’émotion qui dénote avec nos « thèmes ».
Reggae-Unite
:Sur cet album il y a trois invités de prestigieux avec "Jah Mason,Mighty Diamonds & General Levy",parler nous de votre rencontre avec eux et qu'est ce qu'ils représentent pour vous ?
Danakil
:Ce sont des histoires très différentes, on a eu la chance de checker Jah Mason et les Mighty lors de passages sur Paris. Ca a été des vibes énormes de se retrouver en studio avec eux, de leur faire écouter les morceaux et de les voir bosser dessus. Pour le Général on a pu aller au-delà du simple featuring puisqu’on a partagé la scène avec lui à plusieurs reprises comme au cabaret sauvage pour l’enregistrement de notre live, au reggae sun ska cet été ou à l’Olympia il y a quelques jours. On l’a aussi backé en Pologne pour un festival, bref c’est un peu la famille à présent, c’est un artiste exceptionnel qui joue aux 4 coins de l’Europe toutes les semaines… Big up !
Reggae-Unite
:Le titre en hommage à "Bob Marley" est devenu très populaire,parler nous de ce morceau et dites nous ce que "Bob Marley" représente pour vous?
Danakil
:Je ne pense pas qu’il existe un artiste reggae qui renie Bob Marley et les Wailers. Ca reste une de nos sources d’inspiration majeures tant au niveau des messages que de la musique. A partir de là comment lui rendre hommage ? On a choisi ce texte que Balik avait écrit, une bio de Marley à la première personne sans refrain. L’idée était de faire quelque chose de moderne d’où ce beat hip hop où on a intercalé des breaks des wailers. On ne s’attendait pas à ce que cette chanson fasse autant le buzz, pour nous c’était une vraie prise de risques. Aujourd’hui on ne peut pas ne pas la jouer sur un concert car une bonne partie de l’audience nous connait grâce à ce morceau.
Reggae-Unite
:Quel bilan faites vous de cet album?
Danakil
:Il y a toujours différentes façons de faire des bilans, si tu regardes le chemin parcouru depuis la sortie de Dialogue de Sourd c’est plus que positif : on a eu l’opportunité de jouer sur des scènes de plus en plus grandes, dans des salles prestigieuses. Notre tournée actuelle se passe merveilleusement bien également avec des salles remplies partout en France même en semaine !Après au niveau artistique je crois que l’on aura du mal à être satisfaits un jour. On a une marge de progression qui est énorme et c’est sur qu’un an et demi après la sortie de ce disque on se dit qu’on ne referait pas tout de la même façon. C’est plutôt normal et rassurant d’ailleurs.
Reggae-Unite
:L'année dernière il y a également eu l'album "Live" au "Cabaret Sauvage",parler nous de cet album?
Danakil
:C’est un projet qui nous tenait vraiment à cœur. Déjà il y avait une vraie demande de notre public à ce niveau et nous l’idée nous trotter dans un coin de la tête depuis pas mal de temps. C’est le genre de truc qu’on peut faire qu’en autoprod parce qu’il faut être un peu barge pour sortir ce genre d’objets de nos jours. Après c’est une question d’opportunité, on a la chance d’avoir des potes par chez nous qui sont dans la réalisation avec leur association « COUAC ». Pouvoir faire ça avec eux c’est une fierté immense, ça prouve qu’avec peu de moyens on peut monter des projets ambitieux sans attendre que quelqu’un vienne nous chercher. Je pense qu’aujourd’hui c’est une des choses que l’on a accompli dont nous sommes le plus fiers.
Reggae-Unite:Quels sont vos projets pour la suite

Danakil:On commence à préparer le troisième album studio qui est prévu pour le printemps 2011. On va essayer de travailler différemment, de voyager pour nous enrichir d’expériences et de collaborations variées. On a déjà des morceaux de prêts qu’on teste en live mais on va avoir pour une fois vraiment le temps de bien poser les choses en studio. C’est une période très excitante pour nous au niveau artistique car on se sent plus matures et ça ouvre forcément des portes. Par ailleurs, on a eu l’opportunité de croiser pas mal d’artistes lors de nos concerts, on a commencé à tisser des liens et ça va être le moment de mettre tout ça sur bande !
On réfléchit aussi à la meilleure façon de distribuer la musique au 21ème siècle, beaucoup de gens cherche la solution au niveau industriel ou gouvernemental, à nous de nous prendre en main et de nous montrer créatifs.
Et puis , rendez vous sur la route toute l’année, toutes les dates sur le myspace du groupe!
Big up !
Reggae-Unite:Un grand merci à Danakil & iWelcom !!!
Enregistrer un commentaire